Les drones nous permettent d’apporter des preuves très fiables et sûres. Aujourd’hui, nous parlons des RPA qui travaillent dans des zones naturelles et démontrent qu’il existe de nombreuses zones qui ne sont pas réellement protégées malgré l’affirmation du contraire.

Des villages du Pérou et de Panamá ont déjà commencé à utiliser des drones avec cette application de surveillance pour détecter la contamination et le déboisement que souffrent leurs forêts. L’objectif est de montrer quelles sont les zones naturelles qui ne sont pas protégées comme elles devraient l’être. Les photographies prises avec ces drones servent de preuve auprès des autorités environnementales. Actuellement, ils ont déjà commencé leur travail et les résultats montrent divers manquements et violations aux réglementations.

À Panamá, les UAV seront utilisés pour réaliser des calculs sur le développement de différentes zones forestières. Ainsi est renforcée la capture de carbone, l’un des principaux thèmes de la négociation de la COP20 à Lima pour l’accord mondial qui sera signé l’année prochaine. Également à Lima, lors du sommet des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP20), quelques résultats des images captées par ces UAV ont été partagés.
Ces aéronefs ont un rayon d’action de 16 km, volent à une vitesse de 60 km/h et incorporent une caméra Go-Pro et un autre appareil photographique.

Les drones constituent un grand outil pour ce genre d’actions, en obtenant des informations réelles, rapides et sûres. Chez Singular Aircraft, nous croyons aux bénéfices que nous pouvons apporter, c’est pourquoi le Flyox I compte également l’application de surveillance, en nous adaptant au client avec les accessoires qui peuvent être placés sur l’hydravion.

Nous souhaitons que de grands progrès soient réalisés au Pérou et à Panamá, et que les autres pays, au vu des résultats, fassent confiance à cette technologique pour protéger l’environnement et éviter des risques dans leurs zones naturelles.

Photo : CC BY, Christian Ziegler for Smithsonian.

0 Commentaire

Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

.